Tout savoir sur la formation en apprentissage 

Accueil » FAQ : Toutes les réponses à vos questions » Tout savoir sur la formation en apprentissage 

Suivre une formation tout en étant salarié, c’est le choix de nombreux étudiants. Cela permet d’entreprendre un plus grand projet professionnel. La formation en apprentissage est une forme d’enseignement qui allie la vie en école et la vie professionnelle. Pour en savoir davantage, nous vous proposons de découvrir toutes les informations sur la formation en apprentissage. 

Qu’est-ce qu’une formation en apprentissage ? 

Une formation en apprentissage est un type d’enseignement qui permet de combiner les études et le travail. La formation théorique se déroule auprès d’un centre de formation d’apprentis avec un tuteur d’apprentissage. D’autre part, les cours pratiques se passent entièrement en entreprise, avec un maître d’apprentissage et des missions précises qui correspondent aux besoins de l’entreprise et aux compétences que vous visez grâce à votre formation. 

Le principe de la formation en apprentissage est d’être embauché en tant que salarié. Parallèlement, vous suivez des études pour acquérir un savoir-faire ou des compétences en plus. Le contrat d’apprentissage peut s’obtenir dès le collège à condition de respecter les critères mis en place par l’État. Il peut également concerner toutes les formations supérieures jusqu’à Bac+5. 

Quelle est la différence entre une formation en apprentissage et une formation en alternance ? 

La différence de l’alternance et de l’apprentissage se situe dans le fondement de chaque enseignement. La formation en alternance permet à un étudiant d’alterner ou de conjuguer une formation et une pratique sur terrain. Les périodes de théories s’effectuent exactement comme dans les écoles classiques, tandis que les cours pratiques sont encadrés par un employeur. 

La formation en apprentissage est une forme d’alternance. Elle est gérée par un réel contrat de travail qui dure, en général, entre 1 an et 3 ans. Cela peut dépendre du cursus de l’étudiant ou du programme scolaire. Ce contrat est utilisé uniquement pour l’obtention d’un diplôme d’État ou un certificat d’aptitude. 

Quels sont les avantages d’une formation en apprentissage ? 

Ce contrat offre de nombreux avantages pour les étudiants. Ces privilèges sont : 

  • une meilleure insertion professionnelle : pour un jeune étudiant, la formation en apprentissage offre l’opportunité d’intégrer petit à petit le monde du travail ; 
  • l’obtention d’un diplôme : il permet de travailler en tant que salarié et de réussir les examens pour avoir un diplôme. C’est pour envisager un meilleur avenir professionnel ; 
  • l’expérience professionnelle : cela aide à valoriser le profil de l’étudiant. La présence des pratiques dans la formation est un point positif pour les entreprises ; 
  • la gratuité de la formation : les frais de formation sont entièrement pris en charge par l’Etat et par l’entreprise d’accueil de l’apprenti. Ce qui est un atout important, surtout que les études sont souvent inaccessibles au vu des frais de scolarité 
  • la rémunération : un étudiant perçoit un pourcentage du Smic selon son contrat, son âge et son niveau d’études. . Le salaire peut aller de 27 à 100 % du SMIC ; 
  • le statut de salarié : un titulaire de contrat d’apprentissage est considéré comme un employé à part entière. Il a un contrat de travail bien précis et des dispositions légales et conventionnelles adéquates. Ce statut comprend les heures de travail fixe, suivant l’âge de l’étudiant, le respect des règlements des entreprises et des avantages employés ; 
  • la diversité des formations : le nombre de formations disponibles dépend de l’organisme auquel vous êtes inscrit. La qualité de formation est un critère important pour des enseignements qualitatifs. Le choix de l’école Sup Career reste la meilleure option pour avoir accès à un grand nombre de formations. 

Quels sont les types de formation disponibles en apprentissage ? 

Un étudiant peut signer un contrat d’apprentissage pour : 

  • le CAP : il s’agit du certificat d’aptitude professionnelle, le type de formation proposé est diplômant. Le cursus dure 2 ans et il est reconnu par l’État. C’est une formation qui est disponible pour plusieurs filières, comme l’esthétique, le BTP, l’artisanat ou encore le commerce; 
  • le bac professionnel : il est destiné aux lycéens. C’est un parcours de 3 ans après la classe de troisième. Si vous avez obtenu un CAP, la préparation de bac pro est de 2 ans. Il est décliné en trois périodes : les enseignements généraux, les enseignements professionnels et la période de stage en entreprise ; 
  • le BTS : c’est le brevet de technicien supérieur qui est un diplôme de bac+2. La formation pour l’obtenir dépend de l’équilibre entre la poursuite des études et la professionnalisation. Vous pouvez suivre cette formation au sein d’une business school, une école de commerce ou un centre de formation ; 
  • le bachelor : il s’agit d’une formation typique en apprentissage. Le rythme de formation est divisé en 2 jours d’école et 3 jours en entreprise. Cela peut être 1 semaine en cours et 1 à 2 semaines de travail ; 
  • la licence professionnelle : c’est une formation jusqu’au bac+3. En apprentissage, la licence pro est un moyen d’acquérir un diplôme pour une meilleure qualification professionnelle. Elle est accessible après le BTS ; 
  • le master : c’est un cursus de 2 ans pour un diplôme au terme d’un bac+5. Il précède le diplôme de doctorat qui est le bac +8. C’est l’idéal pour un étudiant ou salarié qui cherche à améliorer sa place dans l’entreprise avec un diplôme supérieur. 
  • Les titre RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) : ce sont de diplômes enregistrés au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Ils sont recensés par France Compétences, sous l’autorité du ministère du Travail. Ils valident l’acquisition de compétences professionnelles à différents niveaux : par exemple, un titre RNCP de niveau 7 valide un niveau Bac+5 

Quelles sont les conditions pour suivre une formation en apprentissage ? 

Pour suivre une formation en apprentissage, il faut répondre aux conditions imposées. L’apprentissage est, avant tout, dédié aux jeunes de 16 à 29 ans. La limite peut être repoussée à 30 ans, suivant les critères. La limite d’âge est supprimée dans le cas d’une personne handicapée. C’est également le cas, lors d’un contrat d’apprentissage pour une création ou une reprise d’entreprise. 

Le contrat est régi sous forme de contrat à durée déterminée (CDD) ou de contrat à durée indéterminée (CDI). Pour un CDI, le contrat commence avec une période d’apprentissage dont la durée est équivalente au cycle de formation. Il faut respecter la protection particulière de l’apprenti durant sa formation.  

Il faut que la filière choisie soit accessible en apprentissage. Par ailleurs, la recherche d’une entreprise d’accueil doit être effectuée à l’avance. Vous pouvez choisir des entreprises, des organismes publics ou des associations. Il y a aussi les collectivités territoriales, les entreprises de travail temporaire ou encore l’État. Tous les secteurs d’activités peuvent accueillir des étudiants en apprentissage. 

Existe-t-il des aides pour faire une formation en apprentissage ? 

L’apprenti bénéficie de la gratuité de sa formation : ses frais de scolarité sont intégralement pris en charge par l’Etat (via les OPCO ou Opérateurs de Compétence) et l’entreprise d’accueil. De plus l’apprenti reçoit une rémunération, en pourcentage du SMIC, pendant toute la durée de son contrat d’apprentissage. 

De son côté, l’entreprise d’accueil reçoit également des aides à l’embauche de jeunes en alternance. Dans le cadre des dispositifs mis en place par l’Etat face aux conséquences économiques de la crise sanitaire, toute entreprise qui signe un contrat d’alternance avant le 31 décembre 2022 bénéficie d’une aide exceptionnelle de 5000 à 8000 euros, selon l’âge de l’alternant. 

Mis à jour le 28 juin 2022